Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2015

De tout et de rien

Depuis un mois, et malgré mes efforts, le doute est là.

Il s'insinue dans mes pensées au moment où je m'y attends le moins et vient ronger ma belle confiance. Une épée de Damoclès dont tout le monde se passerait bien et qui réveille la nuit, quand tout est sombre.

J'aimerais pouvoir avancer le temps jusqu'à vendredi et être rassurée sur l'état de santé de ma mère.

En attendant, je me change les idées et essaie de me réconforter avec un rien comme :

  • Le jour qui est levé quand j'ouvre mes volets, le matin
  • Le soleil qui fait du bien ( quand il est là, bien entendu) et cette première pause en terrasse pour boire un coca, les Ray-ban sur le nez
  • Un siège libre dans le bus
  • Essayer une nouvelle recette et la réussir
  • Colin Firth , en version originale sur grand écran
  • Le blog Crayon d'humeur  découvert il y a peu et que j'aime déjà beaucoup
  • Ces quelques minutes de coloriage
  • Le roman que j'aimerais lire lentement pour pouvoir rester avec, plus longtemps
  • L'envoi des mails en attente, qui soulage
  • Le petit carnet acheté au détour d'un rayon à Monoprix
  • Recevoir une vraie carte
  • Un épisode d'Arabesque 

tumblr_mxht23lOTt1qctw0mo1_500.jpg

 

Et c'est déjà pas si mal ...

30/01/2015

Meurtre en Mésopotamie d'Agatha Christie

Il m’arrive un souci que rencontrent les lecteurs les plus assidus.

Le nombre d’inédits d’Agatha Christie qu’ils me restent à lire s’épuise, malgré l’œuvre importante de la duchesse de la mort.

Alors une enquête inédite de ce cher Hercule, ça se déguste mes amis, ça se savoure. Surtout s’il s’agit d’un huis-clos sur un chantier de fouilles archéologiques, dans les années 30. Dépaysement garanti !

 

meurtre en mésopotamie,agatha christie

Louise Leidner est infirmière et se voit proposer un nouvel emploi par un célèbre archéologue qui lui demande de prendre soin de sa femme qui semble souffrir de troubles anxieux. Cette dernière est persuadée que l’on cherche à la tuer et lorsqu’elle est assassinée, les soupçons se portent sur l’ensemble des participants au chantier, l’assassin ne pouvant venir de l’extérieur. Hercule Poirot entre en scène pour résoudre ce mystère en  s’appuyant  sur l'aide de la jeune infirmière pour parvenir à ses fins.

Poirot est un sacré personnage, rien ne vaut le fait de le (re) découvrir à travers le regard d’un tiers pour en apprécier toute l’originalité. Si la première partie se concentre sur le récit des évènements qui précédent le crime, la seconde particulièrement savoureuse voit l’enquête évoluer vers un dénouement toujours aussi inattendu. Le soin porté aux personnages est toujours un point fort chez Christie qui va au plus profond de l’âme humaine pour en comprendre les motivations les plus sombres. L’époque et les lieux apportent un charme délicieusement rétro à ce roman.

N’oublions pas qu’Agatha épousa en secondes noces Max Mallowan , lui-même archéologue, qu’elle accompagna régulièrement dans ses campagnes de fouilles en Irak ou en Syrie, n’hésitant pas à voyager et vivre dans des conditions décidément peu confortables pour une anglaise.

9782228900966.jpg

A ce propos, je vous recommande la lecture d’un petit livre La romancière et l’archéologue, aux éditions Payot et rivages, dans lequel Agatha Christie raconte, avec beaucoup d’humour,  ses aventures au Moyen –orient.

Pour finir, je vous dirais que la lecture d’un roman d’Agatha est plus que nécessaire pour entretenir ses fameuses petites cellules grises et qu’il est plus que conseillé d’en insérer plusieurs au programme de cette nouvelle année.

28/01/2015

Mes cinés du mois de janvier

Parmi les trop rares petits bonheurs du mois de janvier, il y a eu ces deux films vus au cinéma. A chaque fois, j'y suis allée peu motivée et j'en suis ressortie ravie, re-boostée par ces quelques heures d'évasion.

  • Une heure de tranquillité , de Patrice Leconte,  avec Christian Clavier, Carole Bouquet, Valérie Bonneton, Stéphane de Grootd.

215219.jpg

En en fouillant sur le stand d'un disquaire aux puces, Michel déniche un album quasi introuvable qui correspond à son graal personnel et il st bien décidé à profiter d'une heure pour une écoute studieuse de ce bijou. Naturellement, rien ne se passe comme prévu et ce qui devait être un samedi tranquille se transforme rapidement en une succession de contre-temps et visites en tout genre qui mettent à mal la patience de notre passionné de jazz ...

Cette adaptation de la pièce de Florian Zeller garde le rythme propre au théâtre, les rebondissements s'enchaînent sans un temps très court finalement et garde le spectateur en haleine. Les portes claques, les personnes passent d'une pièce à une autre de l'appartement à l'image d'un bon vaudeville. Christian Clavier s'en donne à coeur joie et nous propose ce qu'il sait faire de mieux. Mention spéciale à Stéphane de Grootd, en voisin collant.

  • Into the Woods , de Rob Marshall , avec Meryl Streep, Emily Blunt, James Corden, Chris Pine, Anna Kendrick, Johnny Deep (qui est sorti ce matin et que je me suis empressée d'aller découvrir).

465226.jpg

Un film avec Meryl Streep retient forcément mon attention. Si en plus, la bande-annonce m'apprend qu'elle y pousse la chansonnette, il y a de fortes chances que je pousse la porte du cinéma.

Cette nouvelle production Disney est l'adaptation d'une comédie musicale américaine qui reprend, les grandes lignes de différents contes de Cendrillon, Le petit chaperon rouge, Jack et le Haricot magique à Raiponce pour inventer une nouvelle intrigue à un boulanger et sa femme qui désespèrent d'avoir un enfant. Ils apprennent qu'ils sont victimes d'une malédiction lancée par la vieille sorcière qui leur dresse une liste de choses à rapporter des bois,  pour espérer briser l'enchantement, lui redonner sa jeunesse et sa beauté en plus d'un bébé pour le couple.

Si vous n'aimez pas les comédies musicales, fuyez puisque la majorité du film est chanté, ce qui lui donne une touche supplémentaire de magie. Dans ce pays fort lointain, à une époque indéterminée mais ancienne, le dépaysement est assuré et je vous garantis que vous oubliez tous vos soucis. N'oubliez pas cependant qu'il s'agit là d'un ensemble sombre et bien plus dramatique que l'univers des princesses Disney ...

une heure de tranquilité,into the woods

Meryl est divine et plus que convaincante dans le rôle de la sorcière et l'ensemble du casting se débrouille plutôt pas mal. Le second degré assumé est rafraichissant et l'on se questionne forcément sur le "Et ils vécurent heureux ..." des contes de notre enfance. La première partie se concentre sur la réalisation des souhaits de chacun, la seconde (un peu plus "fouillis") se penche sur leurs conséquences car il faut prendre garde à ce que l'on souhaite, au plus profond ...

 

J'ajoute que j'ai été déçue que le dernier film de Reese Witherspoon, Wild de Jean-Marc Vallée ne soit pas présent dans plus de cinémas à Lyon , notamment dans le centre mais je ne désespère pas de le voir et l'ajoute à ma liste de films à voir en février. En bonne place avec The Imitation Game avec Benedict Cumberbatch et Keira Knightley , le nouveau film de Colin Firth, Kingsman : services secrets et peut-être Annie, encore une célèbre comédie musicale américaine qui a l'air pleine de bonne humeur.

 

Et vous, quels sont vos derniers coups de coeur cinématographiques ?

18:23 Écrit par Shopgirl dans Film | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : une heure de tranquilité, into the woods

15/01/2015

Et revenir .

Il y a peu de choses dans la vie, dont je sois sûre.

Je pense que Friends me fera toujours rire, à 80 ans, que les livres sont et seront  le remède à bien des maux, que j’aurai toujours une affection particulière pour l’automne et que ma mère sera toujours la première personne à appeler en cas de besoin.

 

Et puis il y a des valeurs de base comme Liberté, égalité, fraternité, Tu ne tueras point ( pourtant pas bien difficile à comprendre ) ...

Je ne peux que vous dire combien j’ai été peinée par tout ce qui s’est passé depuis le 7 janvier.

Une information dans un tweet, tellement inconcevable qu’il faut allumer la tv pour réaliser.

Le choc, l’effroi, la sidération, la peine, la colère. En bis repetita pendant trois jours ou presque.

Le cœur et l’âme passés à la machine à laver, envoyant valser certitudes idées toutes faites.

 

image.jpg

Numero special de ELLE - la poésie de la couverture , un dessin ( le premier) . 

 

Il m ‘était impossible de poser des mots avant aujourd’hui.

il n’est pas question d’oublier mais de reprendre le cours d’une vie normale.

Avec les doutes et les peurs.

De doux souvenirs d’enfance quand des fanatiques n’avaient pas encore tiré sur Cabu …

Des  certitudes fragiles et la volonté farouche de défendre les valeurs qui nous tiennent à cœur.

18:20 Écrit par Shopgirl | Lien permanent | Commentaires (6)

25/11/2014

Top ten tuesday #26 : 10 livres que je veux lire, cet hiver

Si j'ai délaissé les fameux Top Ten Tuesday du blog, The Broke and the bookish, le thème proposé cette semaine me donne envie de me plonger dans ma pile de livres à lire et mes envies et faire une petite sélection de romans que j'ai envie de lire cet hiver.

toptentuesday.jpg

Une tasse de thé, un gros gilet, un café au milieu du brouhaha de la foule ou dans le bus, peu importe le lieu, l'hiver sera lectures !

 

b1f55dd509035b550b9aae3c71517059.jpg

 

  • Et soudain tout change de Gilles Legardinier et Quand rentre les marins d'Angela Ruth, deux romans à priori très différents et qui sont des prêts.
  • Froid d'enfer et Coeur de glace de Richard Castle, deux intrigues policières inspirées par la série Castle et qui mettent des scènes des personnages jumeaux de ceux de la série. Des histoires correctes qui se lisent facilement.
  • Le Noël d'Hercule Poirot d'Agatha Christie, à relire en décembre avant les fêtes. Toujours aussi savoureux.
  • Les roses de Somerset de Leila Meacham pour le sud des Etats-Unis, dans la lignée d'Autant en emporte le vent.

Qui seront peut-être au pied du sapin ...

  • Le ver à soie de Robert Galbraith ( le pseudonyme de JK Rowling) , deuxième tome des aventures du détective Cormoran Strike et de son assistante Robin. Après avoir découvert L'appel du coucou cet été, je suis curieuse de retrouver les personnages.
  • Après Le livre perdu des sortilèges  et L'école de la nuit, Le noeud de la sorcière vient conclure cette saga de Deborah Harkness que j'ai beaucoup aimée et partagé avec Emy.
  • Plaisirs criminels de Kerry Greenwood, nouvelle aventure de Miss Fisher traduite en français.
  • Outlander #1 : Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon pour l'Ecosse et le retour dans le passé.