13/08/2014

Coup de ♥ : New York melody

L'été dans les cinémas, ce sont beaucoup de sorties de blockbusters américains, ces gros films d'action  qui sont censés attirer un public plutôt jeune. Heureusement, il se glisse parfois un petit bijou de douceur que l'on aurait tort de bouder tant il est rafraichissant !

 

 

345859.jpg

New York melody (Begin again) de John Carney coche les cases des bons ingrédients pour une comédie réussie avec la ville de New York en été, une bande son folk entrainante, la présence du chanteur Adam Levine (leader des Maroon 5) pour cautionner l'ensemble et la jolie Keira Knightley au brin de voix surprenant de justesse. Ajoutez-y Mark Ruffalo en looser attachant.  Versez un peu de hasard sur la rencontre et saupoudrez de fantaisie un projet plus que motivant et vous obtiendrez la pépite de l'été !

newyorrtête.jpg

La ville de NY est un personnage à elle seule , on la visite en compagnie du duo formé par auteur-compositeur- interprète  anglaise et son potentiel producteur américain, convaincu du talent de la jeune femme .

On pourrait croire que tout est déjà écrit et pourtant, l'intrigue prend un autre chemin ce qui n'est pas déplaisant. On se laisse porter par la musique omniprésente et on ressort de la salle avec le sourire et le pas plus léger.

new-york-melody-de-john-carney-ici-keira-knightley_4974159.jpg

Sorti en salle le 30 juillet, n'hésitez pas à vous renseigner rapidement pour trouver ce film décidément pas comme les autres, proche de chez vous !

19:01 Écrit par Shopgirl dans Film, Petits bonheurs, | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : new york melody

09/07/2014

Bilan littéraire du mois de juin

Au mois de juin, j'ai pris plaisir à découvrir de nombreux romans tous différents et qui correspondent à mes envies et goûts du moment. Si j'avais perdu un peu le rythme dans les premiers mois de l'année, je suis vraiment heureuse de retrouver le pouvoir apaisant qu'ont les livres sur moi.

 

Pour commencer, mon abandon du mois, celui qui était pourtant bien écrit mais qui réveillait trop de choses sur le plan personnel pour être lu en ce moment : Maine de J. Courteney Sullivan (Le livre de poche)

51OiXZMIkBL._SY300_.jpg

 Cette couverture est une invitation aux vacances, vous ne trouvez pas ?

 

J'hésite toujours à interrompre une lecture, j'ai envie de donner sa chance à l'intrigue qui peut prendre du temps à s'installer , surtout quand j'ai déjà lu un premier roman de l'auteur (ici, Les Débutantes) mais il y a décidément trop d'autres livres qui attendent sur ma table de chevet ...

Pourquoi la vie familiale est-elle si compliquée ? Combien de regrets, de secrets, de non-dits se cachent derrière l’ordinaire du quotidien ? Et comment faire quand la moindre conversation déclenche un drame ? Les femmes de la famille Kelleher se posent les mêmes questions, mais chacune y répond à sa façon. Dans leur maison de vacances du Maine, Alice, 80 ans (la grand-mère), Kathleen (sa fille), Maggie (sa petite-fille) et Ann Marie (sa belle-fille) passent un dernier été réunies. Ce sont trois générations qui se retrouvent… pleines de doutes, de culpabilités, de frustrations, mais d’envies aussi. Entre tensions et explications, ce séjour transformera les liens unissant les quatre femmes, et bouleversera leur existence.

 

51TYKFSxkAL._.jpg

  • Papa Longues Jambes de Jean Webster ( Folio junior et mon premier coup de coeur du mois) est un classique de la littérature américaine et il aura suffit d'un billet de Chi-Chi pour que je me jette sur l'exemplaire m'attendant sagement dans ma bibliothèque. C'est pour ce genre de conseil que j'aime tant la blogosphère littéraire, on y rencontre d'autres amoureux des livres qui savent vous communiquer leurs impressions comme un ami pourrait le faire. Jerusha  Abbot, qui n'est pas encore Judy, a grandi dans un grand orphelinat qu'elle va bientôt devoir quitter, ses 18 ans approchant... Qu'elle n'est pas sa surprise lorsqu'elle est convoquée par la directrice qui lui annonce qu'un bienfaiteur a décidé de prendre en charge ses études à l'université. Une seule condition : écrire tous les mois à cet inconnu pour lui raconter ce qu'elle vit. La suite du roman est donc épistolaire: nous suivons Judy depuis son installation sur le campus, suivons les cours avec elle, rencontrons ses nouvelles amies et traversons avec elle, ses quatre années qui vont l’amener vers sa vie d'adulte. Parce que la demoiselle ne manque pas d'humour et d'esprit, il est réjouissant de l'accompagner et d'apprendre l'identité de ce fameux Papa longues jambes ... Voilà une douceur à savourer sans modération !

 

91gfJBa5xpL._SL1500_.jpg

 

  • Ready to rock de Meg Cabot (Wiz - Albin Michel) est le quatrième tome des aventures de Heather Wells, l'héroïne d' Une irrésistible envie de ... ( 3 titres disponibles) et je ne sais pas si c'est parce ce nouvel opus (inattendu) paraît tardivement par rapport au reste de la série mais j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Bien sûr, il est toujours agréable de retrouver la jeune femme qui ne manque pas d'humour et qui voit débarquer l'équipe d'un show de tv-réalité au sein de son campus de l'université de New York ! Quand Tania Trace, la chanteuse du moment et accessoirement la jeune épouse de l'ex d'Heather, est la cible de tentatives de meurtres, c'est Cooper, le fiancé d'Heather qui doit assurer sa sécurité et ça va déménager ...

 

81zJFiCkZNL._SL1500_.jpg

  • Un beau jour peut-être  (Milady ) est le premier roman de l'actrice américaine Lauren Graham, que j'adore depuis son rôle de Lorelai Gilmore dans la série Gilmore Girls et qui joue actuellement dans Parenthood. Inutile de vous dire que mes attentes étaient grandes et je dois dire qu'elle s'est plutôt bien débrouillée !  Si les auteurs écrivent sur ce qu'ils connaissent le mieux, Lauren n'hésite pas à partager avec nous ses premiers pas de comédienne avec le personnage de Franny (un hommage évident à Salinger) qui a fait le pari de devenir une actrice reconnue en trois ans. L'échéance approche et  elle n'a pas encore rencontré le succès escompté. Sa vie privée ronronne mais elle n'est pas insensible au charme du beau James Franklin avec qui elle va partager l'affiche ... Un léger problème de rythme dans les intrigues m'empêche d'en faire un coup de coeur mais je serais ravie de lire un autre opus de l'auteure qui aurait été soutenue dans ses projets d'écriture par Diane Keaton !

 

Du côté des romans policiers :

 

81USgIENEOL._SL1500_.jpg

 

 

  • Le poids des mensonges de Patricia MacDonald (Le livre de poche) est un très thriller qui sait maintenir son suspense tout au long de la lecture. L'idée de départ n'est pas la plus originale mais l'ensemble fonctionne et sait comment nous tenir en haleine : Catlin vit avec Noah, père d'un petit garçon Geordie, né de sa première union avec Emily, aujourd'hui décédée. Lorsque l'enfant disparaît à la sortie de l'école, les soupçons se portent sur la jeune femme qui est la dernière à avoir vu Geordie. Les apparences se fissurent, la suspicion gagne le couple, les cadavres dans le placard sont découverts et le dénouement se révèle plus que surprenant.

 

81LVIb9gFXL._SL1500_.jpg

  • Le mystère Sherlock de J.M Erre déjoue les clichés du genre en nous proposant une intrigue policière qui parodie tous les clichés du genre. Diablement drôle et rondement mené, Le mystère Sherlock étonne son lecteur autant qu'il le divertit. Les clins d’œils aux amateurs de romans anglais sont nombreux et on ne peut que se laisser porter par ce cluedo littéraire  décidément très curieux et déconcertant.

Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l'accès à l'hôtel Baker Street. Cet établissement, charmant et isolé, a été coupé du monde pendant trois jours à cause d'une avalanche. Personne n'imagine que, derrière la porte close, se trouve un véritable tombeau. Alignés dans la chambre froide reposent les cadavres de dix universitaires. Tous sont venus là, invités par l'éminent professeur Bobo, pour un colloque sur Sherlock Holmes. Un colloque un peu spécial puisque, à son issue, le professeur Bobo devait désigner le titulaire de la toute première chaire d'holmésologie de la Sorbonne. Le genre de poste pour lequel on serait prêt à tuer ...

 

Mes coups de coeur du mois :

41vtPP6lguL._.jpg

  • La faiseuse d'anges de Camilla Läckberg : cette huitième intrigue permet de se rejoindre Fjällbacka sans prendre l'avion ! Une fois de plus, Patrik aimerait résoudre son enquête sans que sa femme ne mettre le nez dans le dossier mais nous connaissons Erica, nous attendons qu'elle apporte son point de vue et participe ... J'en reparlerais plus longuement dans un billet mais j'ai adoré cette dernière parution.

410JgOROlXL.jpg

  • Muchachas 2 de Katherine Pancol : Si le premier volet permettait de rencontrer Stella et Léonie, cette seconde partie est consacrée entièrement à la famille Cortès. Avec un gros zoom sur Hortense et Gary, à New York et j'ai bien évidemment savouré chaque page qui les concernaient ! L'auteure est fidèle à son style, on reprend sa lecture comme si on avait laissé les personnages la veille et il est bien difficile de s'arrêter, heureusement qu'il existe un dernier tome ! J'ai aussi lu son premier "Moi d'abord" mais j'aimerais aussi y revenir dans une note.

 

Pour conclure cette longue liste, voici un blog que j'ai découvert ce mois-ci et que j'aime vraiment beaucoup Diverses et avariées .

Chaque billet est complet et passionné, Alexandra est une lectrice qui sait communiquer sa passion et c'est avant tout ce que je recherche sur la toile ! Quel plaisir que de faire une pause dans sa bulle !

 

Et le mois de juillet commence déjà bien puisque j'ai retrouvé le chemin du cinéma et dressé une pile de livres à lire, pas tout raisonnable mais tellement attirante !

 

02/07/2014

Meurtre en musique de Kerry Greenwood

Avec le retour de la série Miss Fisher enquête , le dimanche soir sur France 3 (épisodes disponibles en replay sur le site de pluzz.tv), c’est l’occasion de se pencher sur les romans de Kerry Greenwwod qui sont à l’origine de cette adaptation.

20 volumes sont disponibles  en version originale alors qu’en France, les 5 premiers livres ont été publiés par 10/18 en 2006. On peut les retrouver du côté des livres d’occasions  mais les prix sont très variables. Au moment de la diffusion de la première saison, j’ai pu trouver Cocaïne et tralala que j’ai chroniqué ici, Crime au moulin vert et Un train pour Ballarat, mon préféré.   

Depuis le succès de la série en France, City éditions a repris la publication en grand format avec Meurtre en musique qui correspond au dernier tome paru des aventures de détective australienne. On peut s’étonner d’une telle stratégie mais voyons le bon côté des choses, Phryne est de retour !

51744b1o3fL._.jpg

Lorsqu’un chef d’orchestre est retrouvé assassiné, une partition enfoncée dans la gorge, l’inspecteur Jack Robinson fait appel à son amie, cette chère Miss Fisher pour interroger les collègues de la victime . La charmante détective a la surprise de voir apparaître une ancienne conquête accompagnée d’un mystérieux mathématicien froid et distant qui semble être la cible d’un attentat. Armée de son courage, de son esprit de déduction et d’un revolver dans sa jarretière, Phryne va affronter les théories de cet homme prétentieux et déjouer les sombres plans du tueur, secondée bien entendu par sa joyeuse équipe.

1393541_257766081044347_1643673154_n.jpg

Si quelques détails sont inattendus comme la présence d’un nouveau personnage introduit certainement, dans un roman précédent , nous retrouvons avec plaisir l’ensemble de la bande qui entoure Phryne : de Dot, sa fidèle amie et dame de compagnie à Mr Butler, tous interviennent d’une manière ou d’une autre, dans la résolution de cette nouvelle affaire. Le passé refait surface avec le retour de son amant et nous découvrons alors la courageuse Phryne, en France, lors de la première guerre mondiale. Les souvenirs de cette dernière permettent de mieux cerner notre extravagante héroïne et de comprendre comment cette guerre a projeté les femmes en première ligne et donc aidé à leur émancipation.

Le rythme de l’intrigue est soutenu, on ne s’ennuie pas une seconde et les précisions concernant les détails historiques et vestimentaires sont un réel plus, on se plonge sans souci dans ce roman en espérant pouvoir en dévorer beaucoup d’autres.

1487328_266523473501941_397747383_n.png

Si vous aimez la série, vous allez adorez retrouver ce qui fait son charme. Et si vous ne connaissez pas l'adaptation tv, vous lirez une bonne intrigue qui pétille et qui vous donnera envie de vous précipiter sur le coffret dvd de la première saison !

Meurtre en musique (murder in Mendelssohn)  de Kerry Greenwood, City éditions 2013.

24/06/2014

Le bilan du mois de mai

Si je ne suis pas très régulière sur le blog, voici (au moins), le bilan du mois dernier qui regroupe mes coups de coeur, avant de publier bientôt de juin ( où passent le temps ?).

 

Cette fois-ci, je suis allée deux fois au cinéma pour voir les deux comédies du printemps, Qu'est ce que l'on a fait au bon dieu ? et Barbecue.

474265.jpg

Vous n'avez pas pu passer à côté du succès de la première, succès inattendu et mérité pour cette comédie qui se propose de bousculer les idées reçues que nous pouvons avoir. A travers cette famille Verneuil et cette situation dure à avaler pour Marie et Claude, caricatures d'une bourgeoisie bien pensante, puisque ce ne sont pas moins de 4 mariages mixtes qui y sont célébrés ! Tout le monde en prend pour son grade et on l'on rit franchement. Le casting est très bon, que se soit Chantal Lauby et Christian Clavier qui portent le film ou la nouvelle génération qui se montre à la hauteur.

 

 

320689.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Mon coup de coeur va à Barbecue de Eric Lavaine, avec Florence Foresti, Sophie Duez Lambert Wilson, Franck Dubosc, Guillaume de Tonquédec , Jérôme Commandeur ... Sur le thème de l'amitié, nous découvrons une bande de copains qui , suite à l'infarctus de l'un d'eux, va voir sa dynamique mise à rude épreuve. Entre les questionnements d'Antoine (pourquoi fait attention quand on ne peut éviter l'imprévu ) et les hauts et bas de chacun, on peut facilement se reconnaître et sourire de ces amis qui nous ressemblent forcément un peu. Malgré tout, un lien solide les unit et si elle ne révolutionne pas le genre, cette comédie est décidément aussi savoureuse qu'un verre de sangria par une soirée d'été ( ceux qui savent ...). A noter que l'intrigue se déroule à Lyon et qu'il m'a été amusant de redécouvrir ma ville sur grand écran.

 

41PPQGH4X4L._.jpg

Du côté de mes lectures diverses et variées, je retiens Les locataires de l'été "de Charles Simmons . J'espérais vraiment apprécié ce roman que l'on m'a offert et je me dois de remercier cette personne puisque j'ai vraiment aimé ce qui s'en dégage. Au delà de l'intrigue même, je me suis sentie bien sur cette petite île de Virginie, à suivre Michaël et ses premiers émois, à effleurer la fragilité de l'adolescence et les apparences trompeuses des adultes. Sobre et juste.

 

41zcjg-ZZ-L._.jpg

A la bibliothèque, j'ai décidé de poursuivre ma découverte des romans précédents la fameuse saga des crocodiles, de Katherine Pancol et je suis repartie avec "Et monter lentement dans un immense amour ...". J'aimerais vous dire combien j'ai aimé retrouver cette plume que j'aime tant mais je dois reconnaître que j'ai eu beaucoup de mal avec cet amour passionnel qui bouleverse tout sur son passage. Certes, la sensibilité de l'auteure est bien présente et on tourne les pages avec plaisir mais je pense être passé à côté de quelque chose et j'en suis fort déçue.

 

9782253123422-T.jpg

Sur une autre étagère, j'ai croisé la route de Pénélope Breuil , jeune conservatrice de patrimoine, nouvellement nommée au musée de Bayeux. Lorsque sa directrice est victime d'une tentative de meurtre et que des fragments de la célèbre tapisserie sont mis en vente à Drouot, Pénélope est cherchée de mener l'enquête sur ses événements pour le moins étranges ...  Cette Intrigue à l'anglaise d'Adrien Goetz qui se lit d'une traite qui devrait ravir ceux qui aiment mêler l'Histoire et enquête policière. Le tout saupoudré d'un humour bienvenu, une bonne surprise !

 

51gRpoqHbZL._.jpg

Toujours au rayon policier, viennent les Nymphéas noirs de Michel Bussi. Si vous fréquentez un peu les librairies, vous n'avez pas pu passer à côté de cet auteur, devenu "à succès". Avec brio, Michel Bussi nous livre une intrigue fouillée et diaboliquement efficace avec la jolie ville de Giverny, en toile de fond. Du bon polar made in France, on en redemande !

 

41NLqcXX3zL._.jpg

 

Elu grand coup de coeur du mois par moi-même ( ce qui est tout de même un sacré jury;)), ce roman est un bijou de sensibilité sur le passage à l'âge adulte.

Pour son entrée à l'université, Cath va devoir se séparer de sa soeur jumelle qui demande un peu d'indépendance et supporter une colocataire dans sa chambre sur le campus. Réservée et introvertie, la jeune femme se réfugie dans leur passion jusque là partagée avec sa soeur, le monde de Simon Snow , sorte de clone d'Harry Potter qui rencontre un succès aussi important que son cousin anglais. Car Cath cache un secret, elle écrit une fan-fiction lue par des milliers de fans sur le net ...

Entre le monde douillet et sûr de l'adolescence, l'anonymat bienveillant de la toile, un premier amour et sa vie d'étudiante, notre héroïne va devoir faire face à l'apprentissage que demande sa nouvelle vie.

Avec de l'humour et beaucoup de tendresse, Ranibow Rowell propose un roman attachant et plein de vie. J'ai hâte de découvrir ses autres livres comme Attachement (dans ma PAL) ou Eleonor et Park qui ont tout de bonnes lectures d'été !

 

341077-509b8a42b8b63-620x0-1.jpg

Cristina is my person.

Enfin, à part la très bonne saison 9 de Grey's anatomy, je n'ai regardé aucune série. Je ne désespère pas de mieux m'organiser à l'avenir mais je remarque, étrangement, que cela me manque moins. Je ne suis pas une personne qui consomme une série en quelques jours pour passer à une autre, j'ai besoin de prendre le temps de m'attacher, de savourer les retrouvailles avec les personnages.

 

22/06/2014

Sunday {16}

Voilà longtemps que je n'ai pas écrit ici et cela me manque .

Le bilan du mois dernier traîne dans les brouillons et je le posterai cette semaine pour reprendre un peu ma place . Mes journées sont bien occupées, je n'en vois pas toujours la fin et j'apprécie les listes qui permettent de me vider la tête avec cette petite satisfaction très personnelle de rayer ce qui a été fait *.

L'été est là, il fait beau et chaud, je lis toujours, je m'accroche à ça sinon je ne me sens pas bien. Je prends le bus, un peu. J'ai une vie bien remplie avec l'inconvénient notable de ne pas avoir pouvoir en parler ici, vous devez me croire sur parole.

Mais je sais que vous êtes là et je vous en remercie.

 

Merci est un si joli mot dont j'use et abuse ces jours-ci.

Un nouveau projet se met en place.

Et un autre : j'ai des idées de décoration pour ma chambre, plein la tête. Si je pouvais passer la case " Tri et rangement", ce serait chouette, j'aimerais déjà passer le premier pinceau de blanc sur les murs .

Puis ranger mes livres sur les étagères , poser ma nouvelle couette sur mon nouveau lit, ajuster les rideaux, faire cette guirlande de grues avec les si beaux papiers d'origamis rapportés du Japon et l'accrocher à côté de la fenêtre, repeindre mon rocking-chair en couleur ...

 

Des projets plein la tête, je vous le dis.

Vais avoir besoin de vitamines, moi ...

 

tumblr_lr2decyN5E1qc7je5o1_500.png

 

J'adore cette photo un peu floue de Diane Keaton : elle, son look, le chat ...

 

 

 

* Pour une tâche faite, j'en rajoute au moins trois, on peut donc douter de l'ensemble mais j'y crois ;).

18:51 Écrit par Shopgirl dans Blog, Carnet de bord, Sunday | Lien permanent | Commentaires (11)